My Amsterdam life tale

My Amsterdam life tale

Most of you already know that I moved to Amsterdam three months ago. In this article, I am sharing my experience and what I like about living here!

La plupart d’entre vous sait déjà qu’il y a trois mois, j’ai déménagé à Amsterdam. Dans cette article, j’aimerais partager mon expérience et ce que j’aime dans cette ville!

Why did I move to Amsterdam?

Well, I am in my last year of studies, and I was looking for an internship abroad. First, I thought of moving to Toronto (don’t ask me why I have no idea; I just love the city and figured that I could live there for three months). But time was passing by, and I was not looking for anything. After a few months, I thought it would be better to look for a traineeship in Europe.

So I have sent CVs and cover letters to London as I was looking for an English-speaking internship. But again after a few weeks and no replies, I looked in other cities: Paris, Warsaw, and Amsterdam. And then again, no positive responses. So I started to panic and decided to apply in Brussels to have a Plan B.

One day, I got an e-mail from an agency in Amsterdam that called me for a meeting! I was very excited and they were interested in working with me! And even though it was not London, I am very happy to live in Amsterdam.

And it may seem weird or something but I didn’t feel bad to “leave everything behind” and just move to another city. It actually felt good! Maybe because I am still very close to Brussels and that I can visit my friends and family anytime?

Je suis dans ma dernière année d’études et je cherchais un stage à l’étranger. Beaucoup de personnes m’ont dit que c’était une grosse plus-value sur le CV. Et n’ayant pas fait d’Erasmus, j’avais vraiment envie de trouver quelque chose en dehors de la Belgique. J’ai d’abord pensé aller à Toronto (ne me demandez pas pourquoi, j’en ai aucune idée; j’adore juste cette ville et je me suis dit que ça serait bien d’y habiter pour quelques mois). Mais le temps passait et je repoussais la recherche de mon stage à plus tard. Par manque de temps, j’ai finalement commencé à chercher en Europe. 

J’ai donc envoyé beaucoup de CV et lettres de motivation à Londres car je cherchais un stage en anglais. Je me suis malheureusement pris les plus gros vents du siècle car aucune des agences ne m’a répondu. C’est ainsi que j’ai commencé à chercher dans d’autres capitales: Paris, Varsovie, et Amsterdam. Mais de nouveau, zéro réponse ou alors des réponses négatives. J’ai commencé à paniquer et j’ai également envoyé mon CV dans un agence RP spécialisée dans la nourriture (comme par hasard) pour avoir un plan B. 

Et, j’ai été prise! Mais bon, vous vous imaginez bien que j’étais déçue par la localisation. Et puis un jour, j’ai reçu un e-mail d’une agence à Amsterdam, qui m’invitait pour un entretien! Yay! Bon ce n’est pas Londres mais au final, je suis super contente d’habiter ici et je ne suis même sûre que j’aurais préféré Londres à la capitale hollandaise. 

How to find a place to stay?

Amsterdam streets canals love

I won’t lie: finding a place to stay in Amsterdam is difficult and expensive. First, I was hoping to rent a studio and live alone, but there are so expensive! I would never expect to pay more than one thousand euros monthly for a small place. So I started looking for a housemate, but again, every time somebody was posting an offer on Facebook, it was impossible to be selected by the landlord.

I finally got lucky because a guy contacted me in a private message on Facebook. And this is it! The place was small but fully renovated. A few days later, I was moving in!

However, keep in mind that Dutch people pay less for accommodation!

Trouver un logement à Amsterdam pour un prix raisonnable, c’est très difficile. Je pensais d’abord louer un studio pour pouvoir vivre seule. Mais payer plus de 1000 euros pour 18m2 c’est un peu abusé! J’ai donc commencé à chercher une collocation. Mais encore une fois, dès que je trouvais une annonce attrayante sur Facebook, tout le monde se ruait dessus. 

J’ai finalement eu beaucoup de chance car à une semaine du début de mon stage, un gars a répondu à mon annonce désespérée. Il me proposait de partager un appartement complètement rénové et assez bien situé avec lui. Quelques jours plus tard, j’emménageais!

Il faut tout de même garder à l’esprit que les Hollandais payent moins cher pour leur logement.

Where do I work?

I am working as a PR Assistant at J. Walter Thompsons’ creative agency. I am so happy to work here, as I love every campaign they work/ed on. There is always something special about the creative ideas and executions. I am working in a great environment, and I couldn’t wish for a better traineeship. I mean we have a chef that cooks amazing food, people are always laughing or singing, there’s food everywhere, anytime. And last but the least, I am working on creative campaigns, that I believe in and that I love!

Je travaille en tant qu’assistante en Relations Publiques dans l’agence publicitaire J. Walter Thompson. Je m’y plais énormément étant donné que j’aime toutes les campagnes qu’ils font ou ont réalisé. Il y a toujours un touche spéciale qui fait que leurs campagnes obtiennent du succès. Je travaille dans un environnement génial et je ne pouvais espérer un meilleur endroit pour faire mon stage. Il y a un chef cuisiner qui fait à manger tous les jours, tout le monde rit, tout le monde chante et on n’a jamais faim! Et le plus dingue pour moi, c’est d’avoir la chance de vraiment participer à des campagnes créatives auxquelles  j’adhère à 100%!

Get around

Amsterdam is more expensive when it comes to means of transport. In Brussels, I was paying fifty euros yearly for buses, trams, and metros. In Amsterdam, you pay per kilometer, so I had to buy an OV card for 7,50 euros and charge it every week. I pay 3 euros per day to go to work and come back.

I didn’t want to buy a bike for six months. Moreover, I was waiting for the weather to be warmer. Dutch people can cycle at any time of the year. But I can’t imagine riding a bike when it’s freezing outside.

One day, my friend from work told me about Swapfiets, a company where you can rent a bike monthly for less than fifteen euros. And this is what I did. I am now a happy renter of a shiny red bike, and I makes me feel so good to cycle in the morning!

Amsterdam est beaucoup plus cher que Bruxelles en termes de transports en commun. A Bruxelles, je paye 50 euros par an pour trams, bus et métros (en tant qu’étudiante). Ici, on paye par kilomètre. J’ai donc du m’acheter un carte OV pour 7,50 euros que je recharge toutes les semaines. Je paye approximativement 3 euros par jour pour aller et revenir du boulot. 

Pourquoi ne pas acheter un vélo? Pour l’instant, je suis ici que pour 6 mois donc je trouvais que ça ne valait pas le coup! En plus, les Hollandais font du vélo à -10 degrés mais impossible pour moi! J’ai donc attendu que les beaux jours reviennent et j’ai contacté Swapfiets. C’est une start up qui propose de louer des vélos mensuellement pour moins de 15 euros! Je suis a présent locataire d’un beau vélo tout rouge et j’adore aller au boulot avec!

What I like about Amsterdam

stroopwaffel amsterdam speculaas specialty food

Pretty much everything! (haha). I like the general atmosphere in Amsterdam and I could spend hours getting lost in the streets. I also appreciate the fact that everyone speaks English and I don’t feel lost.

When it comes to food, I am a big fan of stroopwafels, and of all kinds of fish. I discovered herrings and mackerel and I love it!

Quasiment tout! (haha). J’aime beaucoup l’atmosphère en général à Amsterdam et je pourrais passer des heures à me perdre dans les ruelles. J’apprécie également le fait que tout le monde parle anglais donc je ne suis pas totalement perdue. 

Concernant la nourriture, je suis une grande fan des gaufres au sirop et de toutes les sortes de poissons que l’on peut trouver ici! J’aime beaucoup de harengs et de filets de maquereau que je trouve frais et à petits prix!

What I don’t like about Amsterdam

I don’t like the fact that you inevitably need a Dutch bank account to rent a bike, an electric scooter, to order a transport card online.

Also, I hate passing by the area around the Central Station of Amsterdam. There are so many tourists out there and you really need to be patient when cycling/waking or even taking the tram. Plus, it’s sometimes annoying when people think you’re a tourist just because you don’t speak Dutch.

Anyway, I can’t believe that time passes by so fast! It’s already been 3 months so I am halfway through my traineeship and I am already sad when I think about going back to Brussels. I hope to be back very soon!

Ce qui me saoule plus que tout ici c’est que si tu veux payer quelque chose en ligne, t’es obligé d’avoir un compte bancaire hollandais. Que ce soit pour louer un vélo, un scooter, ou même recharger ta carte de transport en ligne. 

De même, se ballader autour de la gare est super chiant car c’est bonnnndé de touristes. Franchement, il faut de la patience pour faire du vélo ou même juste se ballader. D’ailleurs, cela me rend vraiment folle d’être parfois traitée comme une touriste juste parce que je parle anglais alors qu’il y a des personnes de nationalités tellement différentes qui vivent ici depuis des lunes. 

Bref! Je n’arrive pas à croire que ça fait déjà 3 mois que je vis ici et que j’en suis déjà à la moitié de mon stage. Je suis déjà triste à l’idée de revenir à Bruxelles mais j’espère être de retour assez rapidement!